– César –

Centre Pompidou

Vingt ans après sa mort, le Centre Pompidou rend un hommage magistral à l’artiste français César, en présentant une rétrospective édifiante et impressionnante. Figure majeure des « Nouveaux réalistes » dans les années 60 au côté d’Yves Klein, de Daniel Spoerri ou bien encore de Jean Tinguely, César a participé au renouveau total de la sculpture contemporaine, grâce notamment à ses célèbres « compressions » de voitures. Bien que cette retrospective expose ses pièces les plus connues, elle permet également de découvrir toute une partie de son oeuvre plus méconnue du grand public. L’exposition se divise en 5 grandes parties, qui correspond aux 5 grands « gestes » de l’artiste :

  • les fers soudés

César a commencé sa carrière de sculpteur en assemblant des morceaux de ferraille récupérés et assemblés par la technique de la soudure à l’arc, empruntée à l’industrie (comme la plupart de ses techniques), il représente des figures humaines, des bestiaires, mais amorce également un travail plus abstrait sur la matière.

  • les compressions

Les compressions sont la partie la plus connue de son oeuvre; des voitures, des déchets urbains, des emballages etc. sont compressés, souvent sous forme de « paquet » puis exposés tels quel, à la manière des « ready-made » de Marcel Duchamp.

  • les empreintes humaines

A l’aide de différents matériaux (marbre, résine, nickel…) César reproduit à grande échelle des parties de son corps : comme le pouce géant en bronze de 6mètres de haut qui trône devant le Centre Pompidou, mais aussi d’autres personnes, comme le sein géant d’une danseuse du Crazy Horse.

  • les expansions

Les expansions de César réalisées en mousse de polyuréthane donnent cette sensation de spontanéité, comme si des coulures de peintures s’étaient figées dans le temps, tout en étant d’une netteté impeccable avec de très belles peintures laquées.

  • les enveloppages

Encore une fois, César puise son inspiration et sa technique dans l’industrie pour envelopper des objets chinés en brocante dans des feuilles de plexiglas chauffées à haute température.

Cette très belle rétrospective de César a le mérite d’être très clair, riche et variée; on y apprend de nombreuses choses sur la diversité des techniques employées par l’artiste, toujours à la croisée entre artisanat et industrie. On y découvre toutes les facette d’un artiste qui est à l’origine des gestes parmi les plus radicaux et avant-gardistes de la sculpture du 20ème siècle. 

***
INFOS PRATIQUES
César
Jusqu’au 26 Mars 2018
Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
Métro : Rambuteau / Les Halles
Horaires : tous les jours sauf le mardi de 11h à 21h (nocturne le jeudi jusqu’à 23h)
Tarifs : 14€ Plein tarif / 11€ Tarif réduit

Maud

Cet article L’impressionnante rétrospective de César au Centre Pompidou est apparu en premier sur Quand les bobos voient double.

Voir la source
Author: bobosvoientdouble